Trouver fabricant trouver partenair
champs obligatoires

Quelle surface au sol - combien de place occupe un escalier ?

Selon sa forme et sa largeur, l'escalier occupe plus ou moins de place. En moyenne, un escalier d'intérieur occupe d'environ 4 à 6 m² au sol. Mais la surface au sol nécessaire dans la pièce dépend en premier lieu de la forme de l'escalier et du confort de son utilisation.
Pour en savoir plus nous vous invitons à consulter la page La surface nécessaire pour un escalier.
Adressez-vous à votre fabricant d'escaliers Treppenmeister de votre région. Il est spécialisé dans la conception d'escaliers et trouvera avec vous l'escalier qui vous convient, que ce soit un escalier pour votre nouvelle maison ou pour remplacer votre ancien escalier dans le cadre d'une rénovation. Vous avez un projet ?

Contactez-nous

Quel escalier choisir pour les différents espaces ?

Dans le « Dictionnaire des idées reçues » de Gustave Flaubert, on trouve, sous le mot-clé architectes, la phrase suivante : «Tous des imbéciles. Oublient toujours les escaliers des maisons ». Cette remarque exagérée ne doit bien sûr pas être prise au sérieux. Elle peut cependant être considérée comme une suggestion pour les futurs maîtres d'ouvrage. En effet, on sait que l’escalier a souvent été l’élément gênant que l’on « case ou l’on peut » une fois que le reste est décidé. Du coup, ceux qui réfléchissent encore de cette façon finissent souvent par obtenir un escalier standard demi-tournant peu encombrant mais du même coup peu confortable et le plus souvent encloisonné. Les architectes et maîtres d’œuvre d’aujourd’hui l’ont bien compris, non seulement l’escalier est un élément central de la décoration mais moins on accorde d'espace à l'escalier, plus il devient étroit, raide, inconfortable, etc. En planifiant correctement, on gagne en sécurité, en confort et en valeur d'habitation. Bien pensé un escalier devient une pièce à part dans la décoration intérieure.

Comment calculer la surface nécessaire pour un escalier ?

Que la disposition des pièces impose la forme de l'escalier ou que vous ayez la possibilité de laisser libre cours à votre imagination, la forme de l'escalier détermine le confort et la sécurité des déplacements entre les différents niveaux de l'habitation. Pour calculer la surface nécessaire au sol pour un escalier il faut d'abord déterminer la forme de l'escalier. La longueur et la largeur de l’escalier sont conditionnés par la dimension de la trémie, la distribution des pièces au départ et à l’arrivée ainsi que les éléments structurels et les ouvertures telles que les portes et fenêtres. Nous parlerons de la surface de l’escalier projetée au sol mais il faut finalement considérer que la réelle emprise de l’escalier ne sera globalement que sur la moitié de celle-ci. En effet, dès lors que vous pouvez passer sous l'escalier, vous libérez de la surface utile. Sur ce point les escaliers suspendus Treppenmeister offrent de nombreux avantages puisqu’ils sont plus légers que la plupart des escaliers conçus traditionnellement.

La surface au sol, pour un escalier tournant :

Pour les petits espace un escalier un quart tournant ou deux-quart tournants s'impose. Ce type d'escalier permet de gagner de la place et notamment de gagner de la longueur. C'est pourquoi il s'agit de la forme d'escalier la plus courante dans les maisons individuelles. Un escalier deux quart ou un quart tournant occupe environ 5/6 mètres carrés de surface projetée au sol, selon la configuration de l'escalier.


La surface au sol pour un escalier droit :

Il ne faut pas sous-estimer l'espace nécessaire pour un escalier droit. Un escalier droit à une volée nécessite une surface au sol plus en longueur et occupe environ 4 mètres carrés. Un escalier droit à deux volées avec palier 5/6 mètres carrés. Si un escalier droit est prévu dans une cage d'escalier ou sur plusieurs étages, il faut laisser suffisamment d'espace de mouvement autour de l'escalier (voir schéma).

 

Découvrez nos autres conseils pour un escalier pour petits espaces