champs obligatoires

La main courante est l’un des éléments fondamentaux dans la conception d’un escalier. Elle est un point déterminant pour assurer la sécurité de l’utilisateur. Comme son nom l’indique, « main courante », il est nécessaire pour une sécurité optimale, que la main puisse courir sur celle-ci sans obstacles (comme c’est souvent le cas avec les poteaux dans les angles) et à une hauteur régulière. Les fabricants d’escaliers Treppenmeister sont particulièrement attentifs à ces notions de sécurité. C’est pourquoi, chez Treppenmeister, inventeur de l'escalier suspendu et leader de l’escalier design, la main courante d’escalier est linéaire et ne supporte aucune rupture. Ainsi, la main courante d’un escalier rempli chez Treppenmeister deux fonctions :

  • Elle est l’élément porteur des marches qui sont suspendues à la main courante. 
  • Elle assure la sécurité de l’utilisateur dont la main peut courir tout au long de la montée ou descente de l’escalier sans obstacles. 

La main courante sur les escaliers Treppenmeister

Lorsque la main courante d’escalier est porteuse, elle est de section rectangulaire et d’une largeur rigoureusement étudiée en fonction des charges à répartir dans l’escalier. Inventeur de l’escalier suspendu, Treppenmeister a développé un savoir-faire rare dans la connaissance de la statique de l’escalier dans laquelle, la main courante joue un rôle fondamental.

Quel modèle de main courante choisir ?

Les mains courantes d’escaliers sont de formes variées. Elément d’esthétique dans l’escalier, elles jouent également un rôle essentiel dans la tenue, la structure même, de l’escalier. Ce point trop souvent négligé est primordial pour les créateurs d’escaliers Treppenmeister.
Comme le veut la norme, l'exigence de continuité de la main courante d’escalier a pour but de permettre à une personne, en particulier mal ou non-voyante, de ne pas lever la main de la main courante de l’escalier. On peut donc considérer qu'une main courante d’escalier est continue quand elle permet à la main d'être guidée sans discontinuité.
Les mains courantes des escaliers constituées de plusieurs éléments distincts peuvent être considérées comme accessibles si elles ne présentent pas d'espacements trop importants qui créeraient un risque que la main se "perde".
Les créateurs d’escaliers en bois ont depuis toujours intégré cette notion dans la construction de l’escalier.